© Studio Rémi Bouhaniche 2017
15 rue Bâtonnier Jacquier,
69007 Lyon, France
contact@remibouhaniche.com
+33 (0)615190872 /
+91 8800846184

Objets brodés

ADERA
2012
Collaborateur : Lucie Bourreau avec le soutient de l’ADERA, Les écoles supérieures d’art de Rhône-Alpes.
Photos : Zeste Production

 

Comment introduire la broderie dans le quotidien au travers d’objets d’usage domestique? Telle est la question que nous nous sommes posés moi-même et Lucie Bourreau lorsque nous émettions l’hypothèse ensemble de travailler sur un projet ambitieux incluant le savoir-faire ancestral de la broderie.

Ce projet est donc un hommage au temps et à la matière. Le temps de faire, de penser, de regarder, de contempler, d’utiliser. De la terre cuite et des centaines de fils enroulés et brodés créent des supports, couvercles, poignées, des paysages. Ces objets légers se parent de couleurs et de textures. Ils sont les premiers témoins d’une recherche qui a commencé il y a 6 mois en France et en Inde à Calcutta, New Delhi, Paris et Lyon. Nous nous sommes dirigés sur des terrains de recherches inexplorés, le passage de la surface au volume afin de créer des formes techniques parfois souples, parfois rigides. Les formes en terre sont principalement des contenants mais chaque étoffe brodée explore une fonctionnalité et un langage différent. Les couleurs posées en dégradé soulignent les zones de contact entre les matières et les zones de prise en main.

Mare de bois

Un paysage de branches est créé par l’accumulation de cordes enroulées de fils de coton marron. La technique évolue du support horizontal à une broderie verticale. La coupelle en terre cuite est alors habitée d’une nature artificielle brodée qui se dresse à l’intérieur, une petite mare de bois à garder près de soi.

Poignée

L’objet explore ici la mise en tension d’une surface brodée, appliquée sur un cylindre en terre. L’excroissance une fois en tension sur la céramique devient alors une prise en main idéale et délicate pour appréhender l’objet.

Tapis

Deux reliefs brodés en surface permettent d’accueillir dans leur creux un contenant en terre en la stabilisant et lui offrant un support parfaitement adapté à sa forme. La zone de contact est soulignée par une couleur jaune diffusant une lumière légère sur le volume blanc.

Couvercle

Notre volonté est ici d’amener la broderie vers la conception d’objets techniques complexes tels que la fabrication d’un couvercle. Ici la succession des couches de cordes et de fils permet d’obtenir une surface rigide sur les bords et souple en son centre. Le cercle s’étire sur l’un des cotés pour créer une prise en main souple. La couleur bleue et le dégradé de gris à une dimension fonctionnelle marquant la zone de prise en main et les lignes de forces.